Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




4 - A la source des psaumes


Tout est toi

Psaume 89 (88) - Livre Troisième

Je chanterai toujours les bontés du Seigneur.
Ma bouche fera connaître Ta loyauté.
Ta bonté n'est pas pour moi nouveauté,
Ton alliance est là pour que nous soyons meilleurs.

Que les cieux célèbrent en joie cette merveille,
Qui, là-haut, est égale à Toi, parmi les Dieux ?.
Entre les Saints, Tu es le miséricordieux.
La mer en colère, Tu la mets en sommeil.

Cieux, terre, monde, c'est Toi seul qui les fondas.
Le Nord et le Midi, c'est Toi qui les créas !.
Pour l'univers entier, quel plus bel opéra !.
Du désert en feu, sorti le Lion de Judas .

A toi ce bras levé, plein de juste vaillance.
Droit et justice sont les bases de Ton trône.
Le peuple qui t'acclame reçoit ta lumière en aumône
Et il dansera de joie pour ta bienveillance.

Tu es la force et Tu redresses notre front,
Car Tu es notre bouclier et notre roi,
Celui qui nous guide, dans notre désarroi,
Et panse toujours nos plaies, lorsque nous souffrons

Dans une apparition, Tu parlas aux fidèles:
J'ai prêté secours à David, mon serviteur.
Par l'huile Sainte, du peuple, il sera pasteur,
Pour lutter sans rien craindre, contre les rebelles.

Je soumettrai à sa main, la mer et les fleuves.
Il m'invoquera en disant: Tu es mon père !
Je le placerai le plus haut roi de la terre !
Pour toujours, sa dynastie vaincra les épreuves.

Même si tous ses fils abandonnent ma loi,
Violant mes préceptes et mes commandements,
Je punirai leur rébellion en châtiment,
Mais pour lui, ma bienveillance sera toujours joie.

C'est Toi pourtant qui T'es emporté contre lui.
Tu as renié l'alliance avec Ton serviteur.
Tu as ramené au combat ses déserteurs.
Splendeur, trône, jeunesse, Tu as tout détruit.

O Seigneur, quand cesseras Tu de te cacher ?
Où sont Tes actes bienveillants d'autrefois ?
Pense à Tes serviteurs qui ont gardé la Foi,
Fais que refleurissent tous ces cœurs desséchés.