Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




4 - A la source des psaumes


Coeur blessés

Psaume 109 (108) - Livre Cinquième

Dieu que je loue, ne reste pas muet,
Car ils m'ont combattu sans motif.
Ils désiraient me faire captif,
Leurs paroles méchantes mentaient.

J'avais apporté mon amitié;
Ils m'ont rendu le mal pour le bien.
La haine était bien leur quotidien.
Et moi, je priais des jours entiers.

Désigne un juge, pour ces méchants;
Au procès, qu'ils sortent coupables.
Que tous leurs jours soient condamnables,
Sur la route, qu'ils mendient en marchant.

Ce peuple a persécuté à mort
Un pauvre malheureux frappé au coeur.
Qu'à son tour, il subisse la peur !
Qu'elle soit le vêtement de ses remords.

Et toi, Dieu, Seigneur, agis pour moi.
Au fond de moi, le coeur est blessé.
Je suis une ombre dans le fossé,
Par Ta loyauté, délivre-moi.

Je célébrerai Dieu à voix haute !
Je le louerai dans la multitude,
Ainsi s'enfuira mon inquiétude:
Aux pauvres, Tu pardonnes les fautes.