Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




4 - A la source des psaumes


Ô, mon âme

Psaume 42 (41) - Livre Deuxième

Mon âme soupire après Toi, ô Dieu !
Comme une biche après des courants d'eau.
Quand pourrai-je déposer ce fardeau,
Et paraître devant Toi, radieux ?

Mes larmes, jour et nuit, sont nourriture,
Et pourtant, avec effusion du coeur,
Je me souviens: la foule avec bonheur,
Marchait, acclamant la maison future.

Mon âme est abattue à mon sujet.
Pourquoi ? oui, pourquoi gémit-elle encore,
Car les flots de l'Eternel sur mon corps,
Passent et tracent pour moi son projet.

Même si Son cantique m'accompagne,
Je crie à Dieu : mes ennemis m'oppressent,
J'ai peur de l'oubli; montre Ta tendresse.
J'ai tant besoin de Toi, sur la montagne.

Toi mon roc, enlève ma tristesse !
Si mes adversaires me déshonorent,
Je voudrais tant Te célébrer encore.
Tu es mon seul salut pour mes faiblesses.