Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




7 - Ballades en Quercy


Cuzals

Cuzals, musée en plein air,...et d'une autre vie.
Vaste ensemble installé à Sauliac sur Célé:
Difficile a décrire de façon suivie,
Quarante hectares du complexe rassemblé.

Unique en France, deux fermes reconstituées
Entourées de riches musées thématiques.
Les nombreux centres d'intérêt sont accentués
Le billet dure huit jours, solution pratique !

Dix huitième et vingtième siècle, sont les fermes.
Remplis d'objets d'époque, avec leurs animaux,
Leurs odeurs et leurs bruits "chatouillent" l'épiderme,
Tout est rendu, reconstitué, à tout niveau.

De la chaumière-étable, avec meubles sommaires,
A la maison sur cave, avec sa grange-étable,
Ou la chambre du bouvier parait bien primaire,
Mais le fournil-four à pain, est bien confortable.

Du petit matériel agricole, très ancien,
On passe à la mécanique... sans le tracteur.
Tout est complet,... des vaches dressées et des chiens,
Anesse et basse-cour, charment les visiteurs.

Les chars et charrettes; machines pour labours,
Hersages, roulages, semailles, fenaison,
Vivaient encore dans le temps, dans nos vieux bourgs
Comme les engins de battage, au diapason.

Suivons maintenant l'utile chemin de l'eau.
Les puits: à balancier ou couvert à tambour
Du Ségala; à manège du Lot; quel trio !
Et l'ancienne station de pompage, hors concours !.

Le lac de Saint-Namphaise, abreuvoir et lavoir,
Entouré de ses bacs de pierre, calcaire et grès.
Mène au Musée de l'eau, qui ne peut décevoir,
Le choix des matériels, rappelle le progrès.

La géologie du Quercy est évoquée;
Nous voyons la vie des abeilles à la ruche.
L'art des poteries et cuivres est pratiqué,
Et admirons cuvettes, potiches et cruches.

Les produits nés de la terre sont à l'honneur:
Tabac, vigne, fraise, truffe, fruits et ch√Ętaignes,
Et les travaux à l'ancienne, selon les heures,
Moisson ou cuisson de bon pain ne se dédaignent.

L'artisanat traditionnel est à la fête,
Tourneur sur bois, tonnelier, maréchal ferrant,
Typographes, mécaniciens font notre conquête,
Les divers sciages du bois sont fulgurants.

Le musée du feu, celui de la vannerie,
Les pressoirs, les alambics, les tracteurs anciens,
Les industries premières, la briqueterie,
Cela fait beaucoup pour un simple paroissien.

Nous reviendrons demain pour voir le pigeonnier,
La souillarde, les charpentes...et leurs transferts;
Les diverses "murettes" œuvres des carriers,
Ainsi que les cazelles, cabanes naguère.

Restera encore le grenier du musée,
Les jouets de l'enfance, la fouille d'un site.
Mais, ce jour, par la marche nous sommes usés:
Il faut attendre que nos forces ressuscitent.