Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




7 - Ballades en Quercy


La Capelle-Marival

Implantée au sud de la plaine du Limargue,
De son beau passé, à juste titre se targue,
Entre les dures Causes et le Vert Ségala,
La Capelle-Marival, dit haut qu'elle est là.

Ville, aujourd'hui chef-lieu d'un canton agricole,
De ses anciens seigneurs, garde les auréoles.
Le château des Cardaillac, marqué d'un donjon,
Se marie par ses pierres aux belles maisons.

La porte fortifiée donne accès à la halle,
De la place vivante ou l'église s'installe.
Et, aux heures ou la ville est silencieuse,
S'entend les chevaux des époques glorieuses !.

Aux siècles passés, c'était "le Vallon des Merles"
Qui attira les Seigneuries, vers cette perle,
D'où naquit un jour, La Chapelle-Merlival,
Qui quitta, au fil des jours ce temps médiéval.

La verrerie, le chanvre furent ses richesses.
Maintenant, belle station verte, avec sagesse,
Elle offre à tous visiteurs sa gastronomie,
Ses auberges accueillant avec bonhomie.

Ses commerces, son marché, savent retenir.
Les vacanciers, les campeurs voudront revenir.
Tous les arts sont présents chaque année au château,
Œuvres de qualité, posées sur des tréteaux.