Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




13 - Cailloux de la route


L'hiver

Maintenant, blafarde, froide, l'année décroît.
Une grise vapeur, se répand sur la plaine.
Même le pâle rayon du soleil s'y noie,
Le vent glacé souffle dispersant notre haleine.

Ici, le voyageur s'arrête dérouté ;
Il hésite sur la direction qu'il doit prendre.
Puis, cette neige… aucun chemin n'a résisté,
Il piétine, s'égare, ne sait plus où se rendre !

Fatigué et gelé…il voit une lumière !
Il court vers ce refuge pour un réconfort.
De voir la chaude salle, il fait une prière,
Tout heureux d'avoir enfin retrouvé un port.

L'auberge est accueillante et près du feu l'on cause…
La soupe dans les assiettes, fume et sent bon !
Place est faite à l'étranger, pour qu'il se repose,
On lui offre vin et omelette au jambon.

L'hiver est toujours le mois qui ferme l'année.
Noël réveille doucement la Foi qui dort.
Que Ta main, Seigneur, nous conduise, pardonné,
Vers Ton royaume, en nous aidant, dans nos efforts.