Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




16 - Chemins de croix


10eme station - Jésus est dépouillé de ses vêtements

Reste la pente du Gogoltha à gravir.
Arrivé au sommet, Jésus s'affaisse sur le sol.
La crucifixion commence : de la mort ... viol !
A cette souffrance tout esprit chavire.
Les bourreaux le mettent à nu.
Le dépouillement des vêtements est atroce,
Tout est collé par le sang à son torse.
La douleur d'enlever un pansement
vous est-elle connue ?

Chaque fil de laine est lié aux nerfs des plaies,
Et ces chocs douloureux s'additionnent.
Tout, dans la tête de Jésus tourbillonne... !
Devant ses yeux, flotte un brouillard épais.
Les soldats firent quatre parts de ses habits.
Une pour chacun d'eux... pauvre trésor !
Mais la tunique, par contre, fut tirée au sort :
Ainsi, la parole de l'√Čcriture s'accomplit.

O Seigneur, ta chair part en lambeaux.
Ton corps découvert a de nouveau souffert.
Sachons nous découvrir et qu'à Toi l'on se réfère
Avant qu'à notre tour, nous allions au tombeau.