Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




19 - Chemins du monde


Souffles du ciel

Nous regardons ce ciel, au dessus de nos têtes !
Qu'il soit blanc, bleu, gris ou noir, mais toujours présent,
Impossible de le toucher, si imposant,
On voudrait tous pouvoir partir à sa conquête … !

Pieds sur terre, ne rêvons pas à Jonathan !
Laissons le ciel à ceux, nombreux,. qui ont des ailes,
Reposons nous au sol, c'est notre citade11e,
Et dans 1e calme, profitons de ces instants.

S1 les souffles légers du ciel sont des caresses,
Faisant chanter 1es feuillages à l'unisson,
Le vent quelquefois fâché, donne 1e frisson,
Et, dans ces cas, il frappe et blesse.

S1 l'on perd son âme tout au fond d'un fossé,
Au bout d'une longue marche, comme un infirme,
Nos regards tournés vers ce ciel s'affirment...
Et nous pourrons , à nouveau, tout recommencer ...

Et, comme cet oiseau, nos bras écartelés,
Avec nos mains unis pour une immense ronde,
Pour bien comprendre saisir et aimer le monde,
Ferons un support à notre croix martelé.