Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




19 - Chemins du monde


Taoïsme, une voie chinoise

"Tao", mot à la fois "ordre" et "voie-,
Permet de faire le vide en soi,
Et d'entrer dans le rythme du monde,
Religion de la Chine, féconde.

Est opposé au Confucianisme,
Cinq cents ans avant le christianisme,
Et précurseur latent du Bouddhisme,
Avec des visées paralogismes.

Taoïsme, pour 1'individu !
École philosophique ardue.
Bouddhisme, renoncer à soi même,
Pour avoir le nirvana suprême .

Mais ressemblances dans 1es pratiques:
Méditation et jeûne drastique.
Mêmes techniques respiratoires,
Ainsi la pensée devient l'histoire !

Le Tao, réalise l'union:
Le Yin, passif et froid, émulsion
Du principe normal féminin,
Le Yang, actif et chaud, masculin.

D'eux, résultent , le jour et la nuit,
La vie et la mort qui reconstruit.
Le Yin devient Yang, à l'apogée ,
Réciproquement tout va changer.

Ce cycle parcourt en alternance,
Eau, feu, bois, métal, terre… naissance
Des cinq points cardinaux de la Terre !
Nord, Sud, Est, Ouest, centre, ...bases "éther".

Le sage ne prétend pas au titre !
Caché derrière l'opaque vitre.
Le monde est un débit d'apparence :
Ou le Tao, est synthèse intense.

Longue vie… donc immortalité… ?
Mystère de cette capacité,
Règles d'hygiène et respiration,
Permettant cette "re-création".

Ce culte a pour objet essentiel,
Le brûle-parfum, petit matériel,
Où l'encens se brûle pour un saint,
Les Taoïstes joignant les mains…!