Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




19 - Chemins du monde


Hindous : Pèlerins de l'absolu

La religion hindoue est fortement vivante.
Son origine se perd dans la nuit des temps.
Religion sans dogmes mais des Dieux foisonnants !
Ou la vie des castes est toujours existante.

Sur les fronts, les signes des castes principales.
La brahmane: trois lignes blanches horizontales.
Et pour le Dieu Vishnou, elles sont verticales.
Poudre à base de bouse de vache ancestrale.

Religion familiale pour végétarien !
Le "puja" culte domestique, est journalier.
Images, offrandes, encens et chandeliers.
Et ces actes sont l'essentiels du culte indien !

Les visites aux temples, les pèlerinages,
Sont facultatifs, mais les foules s'y empressent ! ,
Tout comme à Lourdes, mais bien entendu sans messes:
Des hauts-parleurs, pour chants religieux font tapage ...!

Des heures d'attente, pour "l'audience" du dieu !
Le "darshan", où l'on fait une prière, un don:
Riz, sauce, feuille de bananier, pour ce panthéon,
Prasadam, qui est rendu, après "geste" au dieu !

L'argent des dons arrive par des sacs entiers.
Mains jointes, regard à la statue, qui ne bouge:
Un brahmane marque les fronts de poudre rouge,
Puis poussé dehors sans retard , par un portier...!

Beaucoup de temples ont, ou ont eu, leurs gourous.
Ils sont leaders spirituels des masses indiennes.
Comme les monastères, des cités chrétiennes,
Les Indous ont des ashrams, parfois vrais bijoux !

On rencontre des ascètes. vivants d'aumônes.
Ayant laissé toute terrestre possession !
A la recherche de l'absolu, par missions !
Le but des moines est-il d'atteindre un royaume ?

Bénarès, au bord du Gange est leur ville sainte.
A six heures, le soleil pointe ,à l'horizon,
Et dans les eaux, les pèlerins font le plongeon,
Flots sacrés purifiant les péchés sans contrainte !

Ce Gange reçoit les cendres des morts.
C'est ici que Bouddha prononça son sermon.
Chrétiens, Indous, prient parfois le même "limon",
Même si "différent" est le "confiteor".