Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




19 - Chemins du monde


Insomnie

Qui n'a jamais connu l'insomnie ?
Nuits blanches aux agonies blafardes,
Nos esprits brisés traînent leurs hardes,
Battant la campagne à l'infini.

Ces nuits explorent les terres d'ombre,
En tentant de museler leurs cris,
Dans la quête d'un repos fleuri,
Pour en paix, rester dans la pénombre.

Les pleurs se nichent dans les recoins,
Ces vastes et étroites surfaces,
Où nos pas font jaillir la carcasse,
Du démon, quand la nuit nous rejoint.

Le cœur au réveil, ouvre le temps;
Jour nouveau ou brille le soleil,
Nous sortant de ce mauvais sommeil,
Avec la promesse d'un printemps.

Ce n'est peut-être qu'une lueur ,
Mais chaque aube attire la tendresse,
A saisir avec délicatesse,
Pour enfin, atteindre le bonheur.