Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




2 - Des mots pour dire


Nature musicienne

La musique semble égrainer ses notes, sans motif
Comme un chapelet glissant entre nos doigts passifs.
Deux gestes différents, mais tout aussi priant
Parcourant, d'un même élan, l'espace infini du temps.

Chaque envolée de phrase musicale,
Parait s'échapper d'un lieu monacal,
Image d'un être, bras tendus, vers le ciel,
Implorant, plein d'espoir, vers l'essentiel.

Parcourant les sentiers, en mal d'aventure,
Tombant du ciel comme une fêlure,
Buttant sur une façade de maison, comme un volet qui claque,
Cuivres résistants aux poussées du vent qui attaque.

Poursuivant sur sa lancée, la musique s'avance
Comme une joyeuse √©quipe, entra√ģn√©e dans la danse
Elle hésite sur la route à suivre,
Ponctuée à chaque instant, par la furie des cuivres.

Elle descend dans les graves
Roulante, éclatante, mais brave,
Sur ces sentiers garnis de pierres,
Qui filent vers la vallée, sinueux et fiers.

Elle remonte vers les aigus
Jusqu'à ce qu'on la perdre de vue
Emmenant nos prières d'espoir,
Sur les ailes des trompettes du soir.

Puis, sous la poussée du vent,
S'engouffre entre les cimes, s'accélérant,
Sur chaque branche s'accrochant,
Le temps d'ouvrir notre cœur d'enfant.

Puis tout devient doux, miraculeux,
La musique repose sur un lac harmonieux,
Survolé de cascades d'oiseaux,
Qui viennent fr√īler les eaux.