Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




11 - Entre ciel et terre


J'ai "mal à la violence"

Mal à la violence,
Qui déforme l'enfance.
Mal à la violence
Qui fait la délinquance.

Pour ces enfants battus,
Qui courent dans les rues,
Pour ces enfants qui pleurent,
Les larmes de leur coeur.

J'ai mal à ces banlieues,
Qui semblent loin de Dieu,
Qui pourtant ont une âme,
Qui crie et qui réclame.

J'ai mal à ces écoles,
Où les "durs" caracolent,
Semant peurs et paniques,
Sous des mots sarcastiques.

Là où volent les pierres,
Ou tout autre matière,
L'amour n'est pas présent,
Pour ces pauvres enfants.

J'ai mal pour ces adultes,
Qui tous les jours consultent,
Des monceaux de journaux,
Pour trouver des travaux.

Je pense aussi aux femmes,
Battues, vivants des drames,
Violées, abandonnées,
Et qui ont tout donné.

J'ai mal à la justice,
Pourtant bel édifice,
Qui est bien mal à l'aise,
Pour "décisions qui plaisent" !

Pour ces pays en guerre,
Où des peuples sincères,
Ne voient pas la raison,
Qui détruit leurs maisons.

Les communications,
Sont aussi agressions !
Livres, films ou télés,
Sont comme ensorcelés !

La violence est partout,
A toute heure, on voit tout.
Viols, crimes ou bagarres,
Viennent sans crier "gare" !

Les dessins animés,
Sont eux-mêmes semés,
De couleurs agressives,
Et batailles nocives.

La politique aussi,
Est lutte sans merci.
Pourquoi tant de Partis,
Nous sommes si petits ?

Cessons la litanie !
Et soyons tous unis,
Pour "tuer" la violence,
Dans notre pays "FRANCE"