Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




11 - Entre ciel et terre


Hirondelles du printemps

Voyageuses qui reviennent nous saluer,
Avec les beaux jours, avant de s'en aller,
Préchauffer leurs ailes, dans un pays lointain,
Oiseaux voyageurs, pour retours... demain.

Si "Une hirondelle ne fait pas le printemps"
Pourtant, chaque année elle nous porte le temps,
Message de la saison, sinon la plus belle,
Au moins la plus attendue, glissée dans ses ailes

On les rencontre partout dans nos promenades,
Entre terre et ciel, où accrochées aux façades.
Elles aiment les fenêtres, les monuments,
Les vieilles cheminées, tout creux de bâtiment.

Dès le raccourci des jours, elles se regroupent
Pour préparer leur grand départ, comme une troupe.
Sahara, Sénégal... voilà leurs destinées.
Voler dix heures par jour, gobant leurs déjeuners.

Ce voyage est risqué: deux sur dix reviendront !
Intempéries, insecticides... trient "l'escadron".
Parfois empoisonnées, et pourquoi pas stériles !
Les coquilles sans calcium, deviennent fragiles.

L'hirondelle est protégée, pour le promeneur,
...Surtout pour l'équilibre écologique... bonheur
Futur de la population, de la nature,
Miracle renouvelé... ô belle aventure !