Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




11 - Entre ciel et terre


Luthiers

Belle lutherie d'instruments à vent,
Vocation de La Couture-Boussey,
Petite ville de l'Eure, où son succès,
Ne trouble pas un millier d'habitants.

A proximité du Château d'Anet,
Ou "la" Diane de Poitiers résidait,
Fêtant Henri II qui s'y évadait,
Pour écouter jouer des menuets.

Depuis quatre siècles, des artisans,
Fabriquent, "baignant" dans l'odeur du bois,
Les clarinettes, flûtes et hautbois,
Instruments de pastorale, apaisants.

Ateliers ou flotte une odeur bizarre,
Plante ou arbuste, vrai parfum de sous-bois.
C'est l'ébène, bois précieux de choix,
Pour jouer Beethoven, ou bien Mozart.

"Tête de nègre" est sa belle couleur.
Est ensuite seulement, peint en noir.
Ses voyages sont de longues histoires,
Tanzanie, Gabon ou Indes en fleurs.

Après les "barils", "corps" et "pavillons",
La tâche est encore plus minutieuse.
Les clefs sont à monter; astucieuses,
Aux musiciens, elles donnent les sons !

Deux cent trente pièces pour un hautbois !
Un très beau métier qui devient passion !
Le monde entier aime la production
De cette lutherie chantant la joie.

C'est un retour à la musique pure,
Source inépuisable pour des concerts,
Traversant la gamme de l'univers,
Merveilleuse et musicale aventure.