Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




1 - Graines de sénevé


Désert

Qui n'a rêvé. une fois dans sa vie, d'un désert ?
Sans d'ailleurs savoir ce que l'on doit y chercher,
Non pas le vide, ou toujours l'énergie se perd
Ni pour fuir nos idées, aux nuages accrochées.

Le désert doit apporter la plénitude,
Pour retrouver l'essentiel et la vérité ;
Ne pas s'y enfermer pour la solitude,
Mais pour trouver le chemin de la pauvreté.

Là ou vivent les hommes, le désert y est.
Oui, c'est au coeur des villes qu'il faut le vivre,
Avec un œil neuf, un esprit nouveau, si vrai
Que seul Dieu, en nos cœurs nous délivre.

Pour nous le désert est lieu et temps d'épreuve,
Son silence est une précaution pour l'amour,
Ou Dieu nous rencontre et nous fait l'âme neuve
En supprimant les murs que l'on construit autour.

Désert: être seul devant Dieu, les mains vides
Pour se désinstaller et se désencombrer.
Désert : effacer de notre esprit, les rides,
Pour nous renforcer et nous éviter de sombrer.

Faire ou accepter le vide, c'est le désert !
C'est aussi de marcher, en pauvreté de corps,
Avec l'humilité du coeur dans notre chair
Et notre esprit, recouvert par la nuit, dehors.

Passer par le désert. c'est laisser faire Dieu,
Se laisser faire, être dérouté, mais heureux,
Heureux de vivre ce moment silencieux.
Instant de paix, qu'il faut vivre seul... ou à deux.

Que la source du puits, qui se cache au désert,
Etanche notre soif et purifie nos vies.
Genoux au sol brûlant, mettons nous en prière,
Attendons, bras ouverts, que descende l'esprit.