Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




1 - Graines de sénevé


Que nos mains soient cathédrales

On court à travers notre monde
Essayant de rencontrer l'amour,
Mais dans cette infernale ronde,
On ne voit qu'un peuple aveugle et sourd.

Notre Seigneur a pourtant semé
Sur la terre fatiguée et dure,
Mais nous restons toujours désarmés
Devant cette foule obscure.

Il suffirait pourtant d'un regard,
Pour que s'ouvrent nos pauvres cœurs,
Pour cela, il n'est jamais trop tard,
Avec Jésus, effaçant nos peurs.

Armons nous de notre courage,
Jetons nos masques de comédie,
Cassons les barreaux de nos cages,
Et. vers la vie, lançons nous hardis.

Voulant toujours tout organiser,
Nous perdons l'occasion de nous taire,
Pour que l'Esprit Saint puisse s'exprimer
Même si cela doit nous déplaire.

Comme les nations de la terre
Parlent. sans y croire, d'égalité,
Les hommes qui, par Jésus sont frères,
Cherchent l'unité, en Fraternité.

Mais les regards qu'ils utilisent
Sont tous restés au niveau humain,
Et, dans nos pauvres vies, s'enlisent
Oubliant que Dieu nous tend les mains.

Que faisons nous de ce don de Dieu,
Reconnu de nos Fraternités ?
Si pauvres en miséricordieux
Vivant si mal toute charité.