Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




1 - Graines de sénevé


Amertume

Nul n'est prophète en son pays,
Nul n'est devin avec les siens
L'expression est toujours trahie
A l'expérience, on met un frein.

Les mots n'ont, comme vrai valeur,
Que 1'image de ceux qui " disent ",
Inutile d'ouvrir les cœurs
Lorsque seules, règnent les crises.

Le monde est vraiment ainsi fait,
Qu'il préfère lancer son regard,
Au loin, ou tout parait parfait,
Au lieu de croire en un regard.

Il est toujours plus difficile.
D'accepter la solitude,
Pourquoi faut-il que les idoles
Rassemblent la multitude.

Il faut persévérer toujours,
Avancer pas à pas, confiant,
Croire que malgré tout, l'amour
Peut changer les sentiments.

Etouffons notre amertume.
Notre orgueil. souvent mal placé
Restons, yeux fermés, dans la brume,
Le coeur serré de mains glacées.

Confions nous humblement à Dieu,
Oublions nos conflits, en paix.
Laissons venir le merveilleux
Et, acceptons tout ce qu'il fait.

Merci Seigneur, nous T'adorons,
Prends pitié de nos misères,
Un jour, c'est vrai, nous mourrons.
Aides-nous, à voir le Père.