Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




1 - Graines de sénevé


Le boeuf

Mon Dieu, donnez-moi du temps
Les hommes sont toujours pressés.
Toute chose a un moment
Inutile de s'angoisser.

Mon Dieu, faites leurs comprendre
Que je ne peux aller vite.
J'ai les sabots bien trop tendres
Juste bons pour la marmite.

Donnez-moi le temps de manger,
Donnez-moi le temps de marcher.
Il ne faut pas me déranger
Il faut douceur pour m'harnacher.

Donnez-moi le temps de dormir,
Donnez moi le temps de penser,
Et, après quelques soupirs,
Je pourrai, là, me lancer.

Mais, avant de travailler, vois-Tu,
Mon Dieu, je voudrais, encore une fois
De mon coeur, tout brûlant,
Par mes narines, soufflant
Dans la crèche, au toit de bois,
Venir réchauffer l'enfant Jésus.

Et, si parfois mon œil est vitreux,
Car recouvert d'un voile de larmes,
C'est en pensant à ces malheureux,
A qui l'on dit de prendre les armes.

C'est aussi pour l'orgueil du monde,
Qui pense réussir, sans Toi,
Sans s'unir les mains pour une immense ronde
Pour que l'amour naisse dans un bain de Foi.

Mon Dieu, pardonnes mon bavardage,
Bœuf je suis, pourquoi vouloir faire un effet ?
J'obéirai, je serai sage,
Je suis bien, comme Tu m'as fait.


Ainsi soit-il