Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




1 - Graines de sénevé


Opéra céleste

Roule la pierre sur le chemin,
Roule la pierre dans nos cœurs,
Je voudrais tenir dans les mains,
Un petit morceau de bonheur.

Le " tapis " de nos pas est pentu
Difficile est la marche du temps,
Sur qui l'on dit souvent, qu'on le " tue "
Seul l'espoir de vie, est remontant

Qu'importe le rideau de l'averse,
Il éteint le feu des idées noires.
Il nous mouille et nous traverse,
Faisant du passé un vieux grimoire.

Comme un geste large du semeur
Un cri déchire du ciel le voile,
Voulant laisser passer les clameurs,
Voies d'or de ces millions d'étoiles.

L'opéra du monde doit s'éveiller ;
Flotte dans 1'air une vibration
Qui ouvre nos yeux émerveillés,
Ou coulent des larmes d'émotion.

Un chant d'amour flotte doucement
Les cœurs tressaillent √† l'aube qui bleuit
Des perles de rosée habillant
D'un voile léger, ce qui était la nuit