Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




17 - Horizon, poèmes et chansons


Au bout...

Au bout…car il y a un bout,

Avec un petit quelque chose ;

Et les portes ne sont jamais closes,

Même avec un monde un peu fou.

 

Les chemins ne sont jamais droits,

Il y a beaucoup de virages

A négocier, comme en rodage,

Pour rester sur la bonne voie.

 

Avec la pluie ou le brouillard,

Sur des cailloux, souvent l'on butte.

Mais il faut éviter la chute,

Qui arrive sans crier "gare ! "…

 

Un mur de pierres, pour le repos,

Pour redonner un peu de force,

Le corps n'a plus la même écorce,

Et l'on fatigu(e) sous le "capot".

Mais un doux soleil appara√ģt,

Entre le fa√ģtage des arbres ;

On quitte la froideur du marbre

Sur ses doutes, on tire un trait.

 

Le ciel est clair à l'horizon.

À nouveau l'espoir étincelle,

Sans voir qui tire les ficelles,

Et sans en chercher la raison.

 

On remet le sac sur le dos,

Et, dans la main, la vieille canne,

On oublie la petite panne,

Et l'on repart…mais sans galop !

 

La confiance est à nouveau là,

Pour suivre notre destin√©e !

L'objectif qui nous est donné,

Est devant nous, vers l'au-delà.

 

NB: si l'on désire transformer ce texte en chanson, placer le refrain ci-dessous tous les huit vers.  

Refrain.  

Au bout, il y a l'horizon,

Il faut se faire une raison,

Pour savoir quitter sa maison,

Il faut parfois une oraison.