Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




17 - Horizon, poèmes et chansons


Poignée de cailloux

Prendre des cailloux dans les mains,

Cela peut para√ģtre normal,

Et l'on ne fait aucun mal…

Pour le croire, attendons demain.

 

On peut jouer au petit "Poucet",

Et les semer sur les allées,

Dans les bois ou dans les vallées,

L'histoire est connue, on le sait !

 

Autre solution…les lancer,

Faisant des ricochets sur l'eau,

Comme un gamin, genre "poulbot",

Pas en √Ęge d'aller danser ! ¬†

Bien d'autres, beaucoup plus méchants,

Se servent des cailloux comme arme !

Qui souvent font couler les larmes,

Inondant des guerres leurs chants !

 

Avec des cailloux, on construit,

Petits ou gros sont très utiles,

Aux murs devant porter les tuiles,

Pour mettre maison hors du bruit…

 

Décors de jardins japonais,

Blancs, ou bien de toutes couleurs,

Sauna pour bain de vapeur,

All√©es o√Ļ nos pas raisonnaient.

 

NB: si l'on désire transformer ce texte en chanson, placer le refrain ci-dessous tous les huit vers.

Refrain.  

Mais ce ne sont que des cailloux,

Nés de l'origine des temps,

Arrivés à nous en roulant,

Au fond de rêves un peu fou.