Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




10 - Parvis du temple


Comme une cathédrale

Dans toutes nos régions,
Nos pères nous ont légué,
Heureux mais fatigués,
Å’uvres de religion.

Ce riche patrimoine,
Construit par leur sueur,
Doit être une lueur,
Pour laïcs et pour moines.

Ils ont taillé les pierres,
Ciselé, assemblé;
Leurs mains n'ont pas tremblé,
Devant cette matière.

Roches devenues "art",
Livre de foi, stalle,
Eglise et cathédrale,
Ou chapelle à l'écart.

Témoignages d'anciens,
Paroles d'évangile,
D'une foi non fragile,
De vivants magiciens.

Il nous reste à bâtir,
Cathédrale ratée...
Celle d'humanité,
Pour enfin repartir.

Nous en serons les pierres,
Sculptées avec amour,
Par le Dieu de toujours,
Qui ouvre nos paupières.

L'angle de l'édifice,
Est le Christ vivant,
Force contre tous vents
Et toutes injustices.

Dans cette construction,
Nous avons notre place,
Aucun ne nous remplace,
A la résurrection !

Nos "pierres" transparentes,
Laisserons voir aux hommes,
Dieu Roi... ad libitum,
Merveilles évidentes.