Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




10 - Parvis du temple


Bonne terre

"Fruit de la terre et du travail des hommes"
Paroles entendues à chaque messe,
Ecoutées trop souvent... avec paresse.
La vie de maintenant, nous la déforme.

Nous voyons les aliments emballés,
Tout faits, tout cuits, faciles à obtenir,
Mais il y a le travail à fournir,
Pour ces pains ou cette viande étalés.

Ils sont tous au bout d'une longue chaîne.
D'abord, un homme a préparé la terre,
Broussailles et cailloux... sont prospères,
Sans besoin d'eau douce, d'une fontaine.

Sans ce grand et perpétuel labeur,
La semence ne donnerait jamais.
Paroles que Dieu aussi nous transmet.
N'attendons pas, peureux, la dernière heure.

Nos cœurs ne peuvent pas rester en friche,
Et favoriser les herbes mauvaises,
Dont quelquefois, leurs belles fleurs, nous lèsent.
On s'y laisse prendre, mais elles trichent.

Ces "fleurs du mal" ont pour nom dans la vie:
"Mépris de l'autre, peurs, ingratitude,
Refus de Dieu, doutant, par habitude,
Plaisirs immédiats toujours poursuivis.

Simplement, confions-nous au "jardinier",
Patient, le Père nous appelle à vivre,
Patient, Il sème, arrose et nous fertilise,
Par son Eucharistie, à communier.