Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




10 - Parvis du temple


Lettre d'amour

Par de beaux écrits d'évangélistes,
La vie de Jésus nous est décrite;
Quatre livres étonnants qui palpitent,
Et qui, depuis des siècles, résistent.

Parfois, l'on se prend à regretter
Que Jésus n'ait pas lui-même écrit...
Sa voix de Maître, sur manuscrits,
Serait peut-être, moins chahutée.

Cela n'était pas le plan de Dieu.
Il a su laisser l'initiative
Pour dire de façon éducative,
Ce que l'homme avait de plus précieux.

Mais, Jésus a écrit une fois :
Quelques simples signes, sur le sable,
Tracés sur la matière friable,
Et uniquement avec son doigt.

Le sort d'une femme était en "jeu",
Des "Officiels" jugeaient l'adultère.
Pour le piéger, ils l'interrogèrent,
L'incitant à trahir les Hébreux.

"Que celui qui n'a jamais péché,
"Lui jette la première pierre",
Leur avait dit Jésus, sans colère,
En écrivant, sur le sol, penché.

Jamais on ne saura cet écrit.
Mais, les uns et les autres partirent !
Les pécheurs, les sages, sans rien dire,
Les vieux et les jeunes, tout contrit.

"Je ne te condamne pas" dit-il,
Dieu, aux hommes donne le pardon,
Personne ne reste à l'abandon.
"Va, ne pêche plus"... ainsi soit-il.
`
Et le vent, à petits coups de brise,
Effaça sur le sable les traces
De la plus belle lettre d'Amour,
Que Dieu répète aux hommes, toujours,
Pour qu'avec la Foi, ils se déplacent,
Pour que Son projet, se réalise.