Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




14 - Portes ouvertes


La forêt

Quittons enfin ces routes de goudron,
Où circulent par milliers des voitures,
Dégageant une chaleur de chaudron
Détruisant l'air qui devrait être pure.

Au parking retiré... , arrêtons nous.
Abandonnons nos caisses de métal,
Et, dans un doux silence, enfonçons-nous,
Loin de ce monde fou et infernal.

Sur un gros tronc, coupé et allongé,
Il faut s'asseoir pour prendre l'atmosphère.
L'écorce dure est par endroit rongé,
Tout arbre vient et retourne à la terre.

Le souffle léger du vent printanier
Fait bruisser les feuilles très colorées.
Quelques-unes, datant de l'an dernier,
Tombent sur un tapis déjà doré.

Les allées sont souvent de sable fin,
Où des traces d'hommes et de chevaux,
Entourées parfois de pommes de pin,
Marquent de ce sol, le précieux manteau.

Le nez en l'air, partons en promenade,
Ecoutant les bruits de cette forêt,
Dame nature se met en parade,
Les oiseaux s'interpellent, guillerets.

Il est temps de dire, que ce tableau,
Difficile a décrire et si joli,
Est notre forêt de Fontainebleau,
Un cadeau royal, digne d'homélies.

Poumon vert de la région parisienne,
Végétaux, rochers, sable et animaux,
Ensemble qui n'a rien de l'Arlésienne.
Tant de gens le découvrent "mot à mot"

Blocs de grès sculptés par des millénaires,
Ou l'eau et le vent étaient les artistes,
Pour des animaux plus que centenaires,
Art abstrait, moderne et même cubiste.

Au Moyen Age, porta le nom "de Bière",
Véritable coupe gorge à voyageurs
Ou bien, lieu de chasse à courre, princière,
Les souverains y trouvaient leur bonheur.

Puis vinrent les artistes en peinture... !
Barbizon, son école romantique,
Des chevalets pour belles aventures,
Une vraie moisson d'Å“uvres artistiques.

Rocher Canon., Dame Jeanne, Appremont,
Tant de lieux sont terrains pour varappeurs
Mare aux Evées, aux Fées, démons ou sermons ?
Lorsqu'au matin, s'élève une vapeur.

La chasse à courre se pratique encore
Mais, dans des réserves biologiques,
La nature est souveraine en décor,
Pour lutins et contes de fées, magiques

Les arbres sont maîtres de la forêt.
Hêtres, charmes, châtaigniers, bouleaux, chênes
Poussent en libres formes sans arrêt,
En toute paix pour les années prochaines.
r14p9ar14p9br14p9c