Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




14 - Portes ouvertes


Gastronomie Quercynoise

(inspiré de la revue Quercy Magasine 1977)

L'oie est bien la grande patronne du Sud-Ouest.
Son foie rose, dû à un jardin des supplices,
Arrive même dans les assiettes modestes,
Où, pour le plaisir de tout le monde, il se glisse.

L'ancienne vie autarcique, fit les confits,
Comme l'on conservait les Å“ufs, les champignons.
Mais c'est aussi du beau canard qu'il est question,
Malgré les "ravages" de notre diététique !

On ne peut quitter l'oie sans parler de pâté
Truffé... il a la réputation du caviar :
Médaillons, mousses, lingots, blocs ... diversité
Qui, avec un bon Sauterne ... rend égrillard.

La dinde, vient à son tour, plat de fête ... Noël,
Ou plat de résistance, bourrée de marrons.
"Fermière" de nom, elle a toujours clientèle,
Surtout si farcie de truffes comme un chapon.

La truffe des gourmets, est poésie, mystère,
Prestige et magie de notre gastronomie.
Noire, franche, mais rare ... elle a du caractère,
Cassolette ou végétale .... mais alchimie !

N'oublions pas la viande des vertes prairies
Charolais, Limousins et le fleuron Salers.
BÅ“ufs, de renommée mondiale, sans tromperie,
Dont tout, le pays peut avec force être fier.

La mort du cochon à la campagne, c'est fête !
Bien gavé de savoureuses pâtées de raves,
Pelures de légumes, maïs, cette bête
Fini sur l'échelle des sacrifices... esclave !

Gros travail pour le "tuaire", seul spécialiste,
Donnant morceaux de choix à cuire dans la graisse
Saucisses, boudins sont alignés en artiste,
Lard et jambon vont au saloir avec tendresse.

La pomme de terre est due à Turgot en France,
Celui-ci continua l'Å“uvre de Parmentier !
La rave disparue : on fit enfin bombance,
De ce plat populaire de tous les cuisiniers.

La truite, reine de nos torrents et ruisseaux,
Offre ses qualités selon son lieu de vie.
Cuite en friture ou meunière : quels beaux morceaux
Aux noix, au bleu, au vin ou encore farcie.

Fruit des terres pauvres, la châtaigne eut son temps,
La pomme de terre la détrôna un jour...
Mais, demain peut-être, un nouveau luxe éclatant ;
Châtaignes blanches pour volailles ou au four.

C'est un gros livre entier qu'il faudrait pour tout dire ;
La noix, le cidre, les herbes, les champignons !
Sans oublier les vins qu'il faut savoir choisir.
Alors, mes "chers frères", nous serons compagnons.
r14p17ar14p17b