Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




14 - Portes ouvertes


Enfant dans la guerre

Un enfant sur un chemin de terre,
Aux yeux égarés, semble chercher…
Pour lui, c'est bien un triste mystère
De ne plus savoir s'il faut marcher.

Il a laissé, tout derrière lui,
Son cher village qui brule encore,
Faisant comme un soleil dans la nuit…
Et c'est pour cela qu'il est dehors.

Il est seul, sans parent, sans humain !
Les larmes coulent sur son visage.
Seul, marche à coté de lui un chien,
Les deux fuient la guerre qui fait rage.

Les canons tonnent encore près d'eux,
Lançant en sifflant leur goût de mort.
Combien sont-ils donc de malheureux,
Entraînés dans ces terribles sorts ?

L'enfant, pieds nus appelle au secours !
Qui entendra ce cri de souffrance,
Il n'y a personne aux alentours,
Comment croire à cette indifférence ?

Quels pays à voulu cette guerre ?
Qui pourra, voudra y mettre fin ?
Depuis toujours, ce mal prolifère…
Que pour tous, la paix revienne enfin.

Que le ciel redevienne tout bleu,
Que les oiseaux retrouvent leurs chants,
Prions au futur miraculeux…
Voir au calme …le soleil couchant !

r14p20