Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




14 - Portes ouvertes


Ange gardien

Toi, celui que je ne connais pas,
Et qui pourtant me suis pas à pas,
Depuis ma naissance, au premier jour,
Portant sur moi ton regard d'amour.

Tu es l'ange gardien de mes rêves.
Devant moi, sans cesse tu enlèves
Les obstacles que la vie dépose,
Qui ne sont jamais couverts de roses !

Sans que je sache pourquoi,
Je sens une présence... et c'est toi.
Sans rien me dire, je crois comprendre,
Qu'un jour, j'aurais des comptes à rendre.

Comme une canne d'aveugle, blanche,
Tu me guides hors des avalanches,
Que la vie présente chaque jour,
Sur nos chemins et nos carrefours.

Si chacun pouvait croire en son ange,
Beaucoup de choses, qui nous dérangent,
Disparaîtraient comme la rosée,
Sous le soleil enfin arrivé.

r14p3