Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




14 - Portes ouvertes


Chapelle des champs

Au détour d'un petit chemin,
Paraît une vieille chapelle-
Des murs de pierres font l'écrin,
De ce tableau, teintes pastelles.

Aux alentours, l'herbe est brulée
Par le soleil des jours d'été.
On voit les insectes volés,
Seul bruit dans la tranquilité.

Ce petit batiment...jouet !
Coiffé d'un court et beau clocher,
Offre ses murs moussus et muets,
Maison de Dieu ou bien rocher ?

Il faut gravir les quelques marches,
Pour pousser une lourde porte,
Qui vous invite à franchir l'arche
Voute de pierre qui supporte.

Un doux silence vous saisit !
Des rayons de couleurs éclairent
Les bancs de bois, un peu moisis,
Malgré la chaleur régulière.

Au fond, dans l'arrondi du chœur,
L'autel de bois, sur une pierre,
Sous une croix du Christ vainqueur,
A du ouïr beaucoup de prières.

r14p4