Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




3 - Rêves arrachés


Soleil

Tu aimes à jouer, soleil,
A cache-cache avec les nuages,
Et, l'arc-en-ciel est ton prélude,
Ceci depuis le fond des âges.

Tes rayons, réchauffent la terre
Des vivants, pauvre cimetière,
Qui ne vont jamais à Cythère:
Mystère est cette frontière.

Soleil, grand "réchauffeur" des cœurs
Fatigués par trop de larmes,
Toujours en recherche de bonheur,
Mais sans savoir choisir les armes.

Tu brilles parfois dans nos yeux,
Jouant a transformer les couleurs,
Aimant ceux qui marchent par deux,
Participant... à leur chaleur.

Le sang qui bat devient plus noir,
Les mains tendues vers l'avenir
Les lèvres crient des chants d'espoir,
Un monde neuf doit " devenir ".