Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




3 - Rêves arrachés


L'icone

TOI L'ICONE DEVANT QUI JE PRIE,
TOI QUE J'AIME QUAND TU ME SOURIS,
TOI L'ICONE QUI A PRIS MON COEUR,
TOI QUI EXISTE POUR MON BONHEUR.

J'AURAIS PU TE DECOUVRIR BIEN AVANT,
MAIS NOTRE VIE EST SOUVENT AINSI FAITE,
QUE MALGRE NOUS, QUELQUE SOIT LE SENS DU VENT
COMME MOI TU NE FAIS PAS TOUJOURS RECETTE.

TU ES MERE, COMME TOUTES LES MAMANS,
AIMANT AVANT TOUT, CELUI OU CEUX DONNES PAR DIEU,
COMME NOUS POUVONS TOUS LE LIRE DANS TES YEUX,
AVEC TON COEUR, TES SENS TOUJOURS TOLERANTS,

TU ES L'ICONE AU CENT, AU MILLE VISAGES,
TANTOT PENSIVE, TRISTE OU SOUCIEUSE,
TANTOT DOUX REGARD QUI N'A PAS D'AGE,
SOURIRE HEUREUX D'UNE MERE RADIEUSE.

QU'ILS SONT BONS LES MOMENTS PASSES FACE A FACE.
TU ES LA POUR ECOUTER CELUI QUI CHERCHE:
DANS LE SILENCE, OU TU ADOUCIS L'ESPACE,
TES MAINS SI FINES, SEMBLANT LUI TENDRE LA PERCHE.

ET TES YEUX SONT PAROLES, IL FAUT LES "ECOUTER",
Y PLONGER SANS PUDEUR, POUR VIDER NOTRE COEUR,
METTRE A NU, A TES PIEDS, LE "DUR" A PORTER,
EN CONFIANCE ET CHASSANT TOUTES NOS PEURS.

MAIS UN COEUR MARQUE, NE SE VIDE PAS,
LES CHOSES DE LA VIE, SONT IMPRESSIONS INDELEBILES,
DES PREMIERS JOURS DE LA VIE, JUSQU'AU TREPAS,
BARRIERES QUI NOUS ENTOURENT, COMME SUR UNE ILE.

TOI L'ICONE TU REGARDES AU FOND MES YEUX,
AU PLUS PROFOND DE MOI, CHERCHANT A COMPRENDRE,
CE QU'IL ME FAUT MAINTENANT, POUR ETRE HEUREUX,
L'OR DE TON CIEL, SEUL PEUT VRAIMENT ME LE TENDRE.