Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




3 - Rêves arrachés


Le chant du monde

Tapisserie de Jean Lurçat,
Hôpital St Jean à Angers

Le temps n'est plus ou tous les murs de nos églises,
De nos châteaux, ou des rues, aux grands jours de fête,
De joie, se tendaient d'immenses tapisseries.
Cet art ancien, Jean LURCAT, le redécouvrit,
Et le réinventant, un peu comme un prophète,
Créa ce CHANT DU MONDE qui nous paralyse.

Œuvre monumentale, qu'en entier, il faut voir !
Suspendue, englobant, cernant le visiteur,
Elle nous donne l'impression d'entrer dans un monde,
Un temple sur fond noir, ou les dix tableaux se fondent:
Animaux, plantes, hommes d'un compositeur
Qui n'oublie pas, planètes, soleils, dans le soir.

Différente vision de celle d'un tableau,
Qui capte notre attention, nettoie notre esprit
Et notre âme, des cendres de l'habitude,
Mais ou le cadre qui l'entoure est servitude,
Ou les œuvres alentours font géométrie,
Comme enserrant nos impressions dans un enclos.

L'œuvre " Lurçat" nous plonge au coeur de l'univers
Abolit la dispersion de nos sensations
Et nous invite à une nouvelle naissance.
Vision de monde de paix, beauté, jouissance.
Le noir est nuit d'espaces en dilatation.
Nuit du sommeil sur tous nos rêves découverts.

Nuit chaude, troublante, du ventre de la terre,
Confort, bien être à la chaleur pour le souffrant,
L'homme de sang, évoqué par la laine rouge.
Ce rouge, l'or, le bleu, toutes ces flammes bougent.
Pas une vraie nuit triste, mais nuit du vivant;
Sensation ou la laine nous est pas étrangère.

C'est simple comme un doux poème à la bergère.
Impossible de décrire ces personnages,
Dansant comme des étoiles; gloires de feu.
Bruit du monde qui vient à l'homme amoureux,
Credo d'étonnement, qui vraiment nous engage,
Même si la laine rouge évoque l'enfer.

Mais cette visite magique, est terminée.
Les étincelles de couleurs venues à l'homme,
Réveillent l'amour du beau, enfouit en lui,
Laissant enfin couler des larmes de pluie,
Venant calmer ce feu sans fin qui se consomme,
Pour se reposer, en doux et bel hyménée.