Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




3 - Rêves arrachés


En rêvant...

J'ai dépassé la cinquantaine,
Après avoir longtemps rêvé,
Pour enfin espérer, avoir trouvé
La paix, sur une île lointaine.

La paix est comme un long silence.
La paix ne compte jamais rien.
La paix annonce ce qui est bien.
La paix est nouvelle naissance,

J'ai dans la tête des poésies;
Les rimes sonnent, comme un clairon
Et bientôt, pour moi, s'assembleront
Dès que viendra ma deuxième vie.

Rêves, heureusement vous êtes là,
Pour remplir de nos cerveaux les vides,
Effaçant de nos esprits, les rides,
Parfums mystérieux de l'au-delà.