Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




3 - Rêves arrachés


Ailes des violons

Les ailes des violons traversent la nuit,
Ou nos peurs et nos angoisses
Vont s'égarer loin de toute paroisse.
Le ruban des notes, sur nos visages essuie
Les traces de nos larmes,
Rideau mélancolique, qu'une gamme désarme
Arrivant à chasser, loin, l'ennui.

Sous l'âme des violons
Flottent, tristes aiglons
Des milliers de vibrations,
Des tonnes d'émotions,
Chapelles de source et de vie
Noces, nouvelles célébrations
Qui veulent redonner envie.

Les ailes des violons traversent le jour,
Accompagnant nos joies et nos paix,
Qui franchissent enfin le brouillard épais.
Dans la brume de la mélancolie, il faisait séjour.
Les yeux, à nouveau brillent,
La joie d'exister nous habille
Pour découvrir cette unique chose: l'AMOUR.