Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




8 - Sentiers de vie


Guerre à paix

Un enfant, dans la rue,
Les deux mains dans ses poches,
Pense à sa vie bien moche,
A la joie qui s'est tue.

Souvent, le canon tonne,
Faisant partout des trous,
Des chars tendent le cou
Et leur marche résonne.

La guerre, cette "chose"
Qui court sur le monde
Comme une triste ronde,
N'apporte pas des roses !

Cette pluie de ferraille,
Frappant comme des grêlons,
Lourde comme le plomb,
Veut gagner la bataille.

Le sang rouge qui coule,
Est la vie qui s'en va !
Bien triste canevas,
D'un futur, qui s'écroule.

Le visage, en poussière,
De cet enfant des rues,
A nos yeux, apparu,
Appelle nos prières.

Quand reviendra la paix,
Quand fleurirons les fleurs,
Nous jetterons nos peurs,
De ce monde mauvais