Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




9 - Signes


Stèle de la civilisation 2



CARACTERES
caracteres  

EMPEREUR
empereur
Le Poète attentif,
Tint son souffle captif.
Il faillit bien craquer,
Les voyant pratiquer,
Comme lui, des écrits,
Jamais encore transcrits.
Ces nouveaux CARACTERES,
Furent gravés sur pierres,
Pour résister au temps
Pour de nombreux printemps...
Et il nomma ces stèles,
"FILS ", nom très officiel,
Pour que sous chaque toit,
Ils puissent faire "lois",
Tablettes vénérées,
Prières murmurées.
La fièvre de la guerre,
Cet enfer des enfers,
Par siècles se chiffra,
Les hommes sont ingrats.
Tout le sang répandu,
Les larmes... d'éperdus,
S'en allaient vers les mers,
Salant d'un goût amer,
Les eaux des océans
De tous les continents.
Finalement, un jour,
Apparut à son tour,
Le grand vainqueur des Rois,
L'EMPEREUR aux exploits.
Son auguste visage,
Au pouvoir sans partage,
Feu du Soleil levant,
Que parcours le vent.
Fit prosterner les hommes,
Avec grand décorum !.


MELANCOLIE
melancolie

PINCEAU
pinceau
Regardant affligé,
Son Å“uvre saccagée,
Une MELANCOLIE,
Telle une maladie,
S'insinua en lui,
Car ce bonheur détruit,
Est le temps qui frissonne,
A la fin de l'automne.
Visitant son empire
Paisible, qui respire,
L'empereur fabuleux,
Au bord d'un grand lac bleu,
Remarqua des bambous
Tiges dressées, debout.
Pensif, il admirait
La houle de la forêt.
Il alla y tailler,
Un PINCEAU effeuillé.


FOUS
fous
A détruire son tableau,
Il songea aussitôt...
Mais il était curieux,
Et il voulut, sérieux,
Voir ou iraient les hommes,
Leur bêtise... quoi, en somme !
Et il les vit tous FOUS,
Hargneux, comme des loups
Après l'os du pouvoir,
Qu'ils voulaient tous avoir !