Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




9 - Signes


Stèle de la civilisation 3



IMMORTELS
immortels  

MOI
moi
Avec ce caractère,
Présomptueux critère,
L'Empereur unissait,
Avec tout son excès,
Toutes contradictions
Des humains en friction.
Le Poète comprit
Que tout est bien écrit,
Que chaque création,
Est justification,
Que ce qu'elle procure,
Est récompense obscure.
Utilisant deux lances,
En toute suffisance,
L'empereur plein d'orgueil,
Dressa devant son seuil,
L'emblème de son MOI...
Le Poète rit... narquois.


TABLEAUX
tableaux
IL BRISA SON PINCEAU
ET REGAGNA, LA-HAUT,
LE LIEU DES IMMORTELS,
INACCESSIBLE AUTEL.
Lorsqu'il vit le pinceau
Courir dans son tableau,
Le Poète jaloux,
En aima, malgré tout,
En parfait connaisseur,
Les traits tout en douceur.


RIRE
rire
? Et ce fut sans réserve,
Qu'il approuva qu'ils servent,
Pour définir les choses :
Tout ce que l'on expose,
Tableaux, fleurs ou paroles,
Chevaux qui caracolent,
Tout autant que le RIRE,
Des hommes... l'avenir !.