Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




18 - Sur les routes


Camille Claudel

Elle fut le "feu de joie" de Rodin,
Qui transcendait sa souffrance de femme,
En créant des oeuvres, purs sésames,
Toutes faites de chair, d'amour, d'airain !

Ce génie féminin, amour trahit,
Va graver son testament dans le marbre,
Âme en folie enfermée dans un arbre,
Par le reflet de son maître envahi.

Camille était, passionnée, incendiaire !
Une vraie révolte de la nature,
Laissant courir son bel imaginaire.

Rodin se brûle à ce feu de joie pure,
Passion à quatre mains, peu ordinaire,
Menant au mot fin de cette aventure.