Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




18 - Sur les routes


Mamans de tous pays

D'un pays à l'autre ou d'une culture à l'autre,
Les gestes changent et les coutumes varient.
Les regards maternels sont toujours féeries,
L'amour des mères est comme celui d'apôtres

Maman ! mot tendre, cri impatient ou confiant,
Se dit "ana" en turc ou "anya'" en hongrois,
Ou "ma" en arabe ... encore "'Mâ" en chinois !
Qu'importe la langue, cet appel est tonifiant.

La mère enfante donnant vie au nouveau né,
Qui bientôt deviendra enfant, puis homme ou femme !
Afin qu'aux yeux du monde, il ou elle proclame,
Ce que sous devons aux femmes couronnées !

Car nos mères sont les reines de notre cœur,
Présentes aux fourneaux, aux portes des écoles,
Comme à chaque instant de nos vies, par leurs paroles,
Cherchant en premier à faire notre bonheur.

De l'aube de l'enfance jusqu'a l'âge adulte,
Soucieuses de nous transmettre un héritage,
Qui restera toujours pour nous un avantage...
Nos jours présents et ceux à venir en résulte.