Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




18 - Sur les routes


Bals du dimanche

Comme il est loin le temps des bals,
Fêtes de ces fins de semaines,
Ou avec joie, chacun emmène,
Copain, copin(e ), fête idéales.

Peu importe le temps qu'il fait,
L'allégresse est dans tous les cœurs,
Pour quelques heures de bonheur ,
C'est de la foul(e) , le seul souhait.

Les couples se pressent aux portes,
En écoutant les musiciens,
Les notes sont déjà les liens ,
De tous ceux que la joie emporte.

Pour la forme, un tour de salle,
Puis, l'on s'élance sur la piste,
Valses, tangos..., longue est la liste ,
Tous les airs connus vous emballent !

Sur l'immense parquet brillant,
Les couples rêvent, enlacés,
Car en eux, sont déjà tracés
Les pas des danses de tous temps.

Dansent, dansent dans tous les cœurs,
Ces airs que le monde connaît,
Que tous les peuples comprenaient,
En quête d'un simple bonheur.