Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




18 - Sur les routes


Chanson à naitre

Un air qui trotte dans ma tête
Comme une chanson toute faite,
Et pourtant, il semble nouveau,
Gai, comme le chant des oiseaux.
Il faudrait bien que je le note,
Si je veux retrouver les notes !
Combien de fois, je perds des rîmes...
Pour les retrouver, je m'escrime !

Refrain.-
C'était une chanson nouvelle,
Oui voulait se faire "la belle "
Bien que prise alors dans mes filets,
Elle glissait, telle un feu follet.
Mais son destin était tracé,
Son rythme était bien balancé.
Elle serait sur toutes les lèvres,
Les samedis soirs, jour de fièvres !

Une chanson est un problème,
Oui doit s'accrocher à son thème;
Avec des mots, elle se promène,
Suivant les notes qui l'emmènent.
Parfois, comme nous dans la vie,
Elle s'endort, non poursuivie...
C'est le destin de tant de choses...
Il faut bien, qu'elles se reposent !

Dans un tiroir, sous la poussière,
Qui sait... peut-être nourricière... ?
Elle va dormir, quelques temps,
Quelques saisons, quelques printemps !
Et puis, viendra enfin son jour,
Prête pour un nouvel amour,
Prête pour recevoir des mots,
Sur de nouveaux fonds baptismaux.

Sur un air qui revient très vite,
Les mots sont là et vous Invitent.
L'histoir(e) continue son chemin,
C'est elle qui vous prend la main.
A l'unisson, les notes chantent,
Ell(es) se font très obéissantes,
Et la chanson, commence à vivre...
Il n'y a plus qu'à la suivre !

C'est terminé... on est heureux.
On a plus notre esprit fiévreux
Nous lui souhaitons bonne route,
Quel(le) ne soit pas une déroute.
Pour el(le), le temps fait son chemin,
Doucement, creusant son destin.
D'autres not(es) viendront aux oreilles,,
La création est en éveil.