Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche




18 - Sur les routes


Voyager

Il faudrait parfois voyager,
N'pas rester toujours "encagé",
Vouloir au monde ouvrir nos yeux
Il y a des "coins" merveilleux !
Sans faire le tour de la terre,
Des Antilles à l'île Cythère,
Du Pôle Nord au Pôle Sud,
Sans franchir toutes les latitudes.

Refrain

Voyager forme la jeunesse,
Mais il faut passer à la caisse !
Et les jeunes manquent d'argent,
... C'est réservé à d'autres gens !
Alors il faut prendre patience,
La vie dîstil(le) notre expérience.
Pour qu'un jour vienne notre tour,
De visiter les alentours.

A pieds, en vélo ou en train,
En auto, en avion... serein !
On part joyeux prendre la route,
Celle du bonheur qui envoûte,
Qui ne pourrait jamais finir,
S'il ne fallait pas revenir !
Oui, mais demain, tout recommence,
D'autres projets sont en semences.


Pourquoi prendre de gros bagages ?
Qu'avons-nous besoin à notre âge ?
Quelques linges, de bons souliers,
Disposé comme un vrai voilier,
A recevoir le vent du large,
Qui des soucis, nous met en marge,
L'esprit libre comme de l'air,
D'aucun projet, destinataire !

Parfois, au hasard des chemins,
Qui ne sont pas des parchemins,
On trouve le frère, l'âme sœur,
Qui servira de confesseur,
Les jours où les idées sont noires,
A se noyer dans une baignoire.
Mais le beau temps revient très vite
En balade, le cœur palpite.

On voyage aussi en rêvant
C'est quelquefois moins décevant,
Mais il nous manque les odeurs,
Le bruit du vent et la froideur.
Certains préfèrent la lecture....
Pas de limites à l'aventure,
Tous les mots posés noir sur blanc,
Sont au lecteur… des cerfs-volants.